Invervention du démon dans la vie spirituelle

 

La vie spirituelle est le domaine d’intervention du démon. Le démon peut intervenir dans la vie professionnelle, sentimentale, amicale, mais toutes ses interventions visent la spiritualité. Son but n’est pas, par exemple, de provoquer une rupture dans le couple. Son but, en provoquant la rupture, est de vous plonger dans le désespoir, et le désespoir éteint la foi. Finalement, le but de Lucifer est d’éteindre la foi en vous pour vous sortir du Plan de Dieu. Explications.

 

 

Pour comprendre que le démon intervient dans notre vie spirituelle, il faut relire la Parabole du Semeur, en Matthieu 13. Jésus est le Verbe de Dieu, et toute Parole prononcée par Jésus est Vérité : elle contient des vérités spirituelles. Cette Parabole du Semeur donnée par Jésus-Christ doit se lire avec son cœur, en demandant au Seigneur son aide pour le discernement, car la Parole est divine, mais il faut avoir des « oreilles pour entendre » et un « cœur pour comprendre », c’est-à-dire qu’il faut avoir la foi et se laisser instruire par Dieu. Lisons cette Parabole :

 

« Le même jour, Jésus sortit de la maison, et s’assit au bord de la mer. Et de grandes multitudes s’assemblèrent auprès de lui ; si bien qu’il monta dans une barque, et s’assit, et toute la multitude se tenait sur le rivage. Et il leur disait beaucoup de choses par des paraboles, disant : Voici un semeur sortit pour semer. Et comme il semait, quelques graines tombèrent le long du chemin ; et les oiseaux vinrent et les dévorèrent. D’autres tombèrent sur les endroits pierreux, où elles n’avaient que peu de terre ; et elles levèrent aussitôt, parce qu’elles n’entraient pas profondément dans la terre ; Et lorsque le soleil se leva, elles furent brûlées ; et parce qu’elles n’avaient pas de racine, elles séchèrent. Et d’autres tombèrent parmi les épines ; et les épines grandirent et les étouffèrent. Mais d’autres tombèrent dans la bonne terre, et donnèrent du fruit : les unes cent, d’autres soixante, d’autres trente. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende.

Matthieu 13:1-9 »

 

Maintenant, décodons cette Parabole. Jésus, lui-même, l’expliquera à ses apôtres. Jésus parlait souvent de graines, de récoltes, de semences, de fruits, de bons fruits, de mauvais fruits. Pour ceux qui savent, cette image de la graine et du fruit n’est pas anodine. Toutes les Paroles prononcées par Jésus sont importantes, et cette Parole l’est d’autant plus qu’elle a un sens très profond. Dans cet article, je vais m’efforcer de vous faire comprendre simplement les choses, je vais rester dans un décodage de base, sans entrer trop dans la technicité. Mais, sachez-le, on va parfois s’éloigner de ce que vous avez pu apprendre au catéchisme.

Le Semeur c’est Dieu. La Parole c’est ce que Dieu sème dans nos cœurs. Dieu parle à tout le monde, mais le démon guette pour nous empêcher de l’entendre. Nous avons tous en nous une infime partie de Dieu qui nous relie à Dieu, c’est l’âme. Lorsque Dieu parle en nous, celui qui ne l’entend pas, c’est celui qui écoute davantage son ego. C’est celui qui a reçu la semence le long du chemin. Celui-là, il écoute le démon, et le démon va empêcher la communication. Alors, aucune Parole ne peut l’atteindre, et donc, aucun bon fruit ne peut germer à l’intérieur de lui.

Les endroits pierreux représentent ceux qui entendent la Parole, la reçoivent avec joie sur l’instant, mais ne la gardent pas, ne la font pas fructifier à l’intérieur d’eux. Ceux-là sont les croyants qui n’ont pas la foi. Ils entendent la Parole, mais dès qu’une épreuve arrive, la peur les envahit, ils chancellent et tombent. Ils sont les « gens de peu de foi », ils sont les croyants du dimanche, ceux qui n’ont pas la racine de la foi en eux pour faire fructifier la graine, ceux à la foi tiède. Ces personnes sont des proies faciles pour le démon, qui va s’insinuer en eux dès que l’occasion se présente : une mauvaise nouvelle, la perte de son emploi, une panne de voiture, la perte d’un être cher… Jésus ajoute, dans la suite du texte, que ces gens, dès qu’ils seront persécutés à cause de la parole, ils seront aussitôt offensés. Ceux-là seront attirés par les mensonges du New Age, par les fausses doctrines, les fausses pratiques philosophiques ou religieuses présentées comme celles du bien être… Ceux-là sont facilement trompés par ce « qui brille à l’extérieur ». Finalement, la Parole de Dieu n’est pas ancrée en eux, et donc, ils sont vulnérables à la moindre attaque du démon, au moindre mensonge du monde, à la tentation. La Parole de Dieu est l’épée qui tranche les traits enflammés du mauvais, celui qui ne tient pas ferme dans cette Parole, celui dont l’âme n’est pas nourrie par la Parole de Dieu est une proie facile pour le démon. En effet, Jésus est le Pain de vie : « En vérité, en vérité je vous dis, Celui qui croit en moi a la vie éternelle. Je suis le pain de vie. Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts. C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que quelqu’un puisse en manger et ne meure pas. » (Jean 6:47-50)

Lorsque Jésus parle de la vie, il parle de la vie éternelle, celle de l’âme, et non du corps qui n’est que matière. De la même manière, celui qui n’a pas d’âme, celui qui n’a pas choisi d’être dans le Plan de Dieu, est mort. Mais Jésus peut le faire ressusciter et le ramener à la vie. Comment ressusciter ? En mangeant ses Paroles, en buvant à la Source de Vérité. Ajoutons que cet épisode de la manne, que l’on retrouve dans le Livre de l’Exode, est très particulier, et ce n’est pas par hasard que Jésus l’a choisi pour illustrer son propos. En effet, la manne était la nourriture tant terrestre que spirituelle donnée par Dieu chaque jour aux Israélites. Mais pour en profiter, il fallait obéir, c’est-à-dire la ramasser juste ce qu’il fallait pour se nourrir les 5 premiers jours de la semaine, puis, le sixième, en ramasser le double, car le septième jour, c’était le sabbat, donc, on ne ramassait pas la manne. Mais, le peuple hébreu n’a plus voulu obéir, car avec cette manne, il ne pouvait pas faire du commerce, il ne pouvait pas la vendre, il ne pouvait pas s’enrichir, comme ce fut le cas lorsqu’ils étaient captifs en Égypte. En Égypte, on nous a toujours dit que les Hébreux étaient des esclaves. Or, ils péchaient et vendaient leurs poissons, ils s’étaient établi une notoriété, une richesse, ils vendaient les fruits et légumes, ils faisaient du commerce. Avec la manne, tout ceci n’existait plus, ils n’avaient plus aucun moyen de sortir du lot, d’avoir plus que le voisin. Cette obéissance leur fut pénible, et ils commencèrent à regretter le temps où ils vivaient en Égypte. Voilà pourquoi « ils sont morts », parce qu’ils n’ont plus voulu obéir, et donc, sont sortis du Plan divin : ils ont préféré le matériel au spirituel. Pire, ils ont rejeté le spirituel au profit du matériel. Nous, on doit préférer le spirituel au matériel, car le matériel entraîne la « mort ».

Celui qui reçoit la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la Parole, mais qui est trop ancré dans la matière pour la comprendre et la faire sienne. C’est celui qui a fait passer l’avoir avant l’être, celui qui est dans l’ego, qui pense à sa réussite personnelle, à son apparence, à sa richesse, à briller aux yeux des autres. Dieu parle aussi à celui-là, mais celui-là n’écoute pas. Il préfère écouter son ego qui le pousse vers le matérialisme. Et finalement, il va plonger son âme dans le brouillard, jusqu’à son étouffement complet. Il sera mort, spirituellement mort, et aura fermé son accès à la vie éternelle. Là aussi, le démon le pousse à travers l’ego à ne pas vouloir écouter Dieu. En effet, et je le répète assez souvent, l’ego est un fragment de démon, racine de l’orgueil, héritage du péché originel. C’est la tâche qui est en nous, que tout le monde a, depuis la faute d’Adam et Ève, et qui nous pousse vers le fait de se croire un dieu ou, pour certains, au-dessus de Dieu. Comprenez que celui qui est dans l’ego n’est pas dans le Plan de Dieu, donc, par définition biblique, il est mort. Il est devenu tel un démon.

Enfin, il y a ceux qui ont reçu la Parole, qui l’ont écoutée, qui sont devenus Enfants de Dieu, qui ont accepté la Parole et choisi de suivre Dieu. Ceux-là portent de bons fruits, les fruits de la vie éternelle. Ce sont ceux qui ont la foi, ceux qui gardent la Parole de Vérité, et parce qu’ils gardent la Parole de Vérité, le mensonge ne peut les atteindre. Le démon ne peut les faire tomber, même s’il va essayer par la tentation. Mais ceux qui ont la foi auront toute la force pour repousser la tentation, puisqu’ils auront avec eux la force de Dieu, et qu’ils s’en remettront à Dieu pour les aider. Finalement, le seul moyen de repousser le démon, c’est la Parole de Dieu qui ne peut s’ancrer dans le cœur que grâce à la foi.

Chaque âme va produire ses fruits. Les fruits sont les bonnes actions. Celui qui est Enfant de Dieu, et donc a la foi, va se mettre en route et par ses actes, va faire le bien autour de lui. Ce sont les fruits.

Par cette Parabole, Jésus nous dévoile l’activité du démon. C’est pour cela qu’il faut rester vigilant. Aujourd’hui, plus que jamais, car peu de gens savent aujourd’hui ce qu’est réellement la foi, peu de gens connaissent Dieu et sa Parole. C’est un grand travail d’évangélisation (je rappelle que le verbe évangéliser signifie porter la Parole de Dieu) qu’il faudrait réaliser. Notre monde est en souffrance, nous devons nous mettre en route et porter la Parole de Dieu, parler de Dieu, encore et encore. C’est cela aussi planter des graines. Certaines vont germer, d’autres non. Mais nous, on se sera mis en action, et c’est cela ce que Dieu nous demande de faire. Il faut dénoncer les mensonges du monde, le gnosticisme, le New Age, et même les mensonges des doctrines des religions. Chaque religion porte en elle des vérités et des mensonges. Le problème, c’est que le mensonge étouffe la vérité. Le démon se sert de la religion pour détruire les graines de la Parole de Dieu, pour vous emporter dans le mensonge. Sortez de là. Et bizarre, cela je le dis pour ceux qui voudront aller plus loin et je les invite d’ailleurs à faire leurs propres recherches, la Bible est le seul livre présenté comme religieux qui vous dit justement de sortir de la religion. Les autres livres religieux vous y font rester par tout un tas de rituels et autres cérémonies, la Bible vous dit de sortir de là et d’écouter Dieu dans votre cœur afin de porter le message d’amour qu’Il vous transmet. Pas besoin de rituels, de tralala, de cérémonies… pour cela. Simplement la foi, notion que j’explique sur ce même blog dans différentes articles que je vous invite à lire. 

Mais revenons à ce qui nous intéresse : le démon va profiter de notre manque de foi pour nous éloigner encore plus de Dieu, pour que les graines de la Parole de Dieu n’éclosent pas et ne donnent pas de bons fruits. Le démon est malin, perfide, tentateur, et profitera de la moindre faiblesse pour étouffer la graine.

Je rappelle que le démon a trois manières de nous atteindre :

  • Par l’ego, qui, je le rappelle, est un fragment de démon, héritage du péché originel qui contient l’orgueil et qui nous pousse à croire que l’on peut se passer de Dieu et devenir son propre dieu.
  • Par les mensonges du monde qui nous poussent à nous détourner de Dieu et qui font naître le doute, la peur pour éteindre l’espérance. Les mensonges du monde nous éloignent du Plan de Dieu, et nous poussent à choisir un autre plan, celui de Lucifer.
  • Par les attaques directes, qui sont essentiellement la tentation, mais aussi la possession.

Tout le monde est soumis à ces trois attaques, mais tout le monde a en lui ce qu’il faut pour les repousser, s’il se donne la peine d’écouter Dieu.

Finalement, et cela l’apôtre Paul l’explique dans sa lettre aux Romains, ce que nous devons comprendre c’est que nous devons passer d’un état d’esclave au péché, à l’état de serviteur de Dieu puis à l’état de souverain en devenant Enfants de Dieu. Cela ne peut se faire que par nos choix, car nous avons le libre arbitre. Si l’on décide de suivre le péché, on en devient esclave, car on n’est plus dans le Plan divin, et donc on obtient une fausse liberté, mais on est mort. Je m’explique : celui qui est attaché à son physique croit qu’il est libre. Mais, en réalité, il est esclave de la mode, et cela peut le rendre dingue. Celui qui décide de vouloir toujours plus d’argent, encore plus d’argent, deviendra esclave de l’argent, et toute sa vie sur Terre, il la passera à gagner de l’argent, et finalement, en profitera-t-il ? Passez de l’état d’esclave du péché (je rappelle que le péché c’est lorsque l’on ne se situe plus dans le Plan divin), à l’état de serviteur puis à l’état de souverain. Vous ne pouvez y arriver que par la foi. Souverain, c’est le fait de toujours garder son libre arbitre et donc d’accepter, en toute conscience de vous faire du bien en acceptant la Volonté de Dieu, donc en acceptant d’entrer dans le Plan de Dieu. La récompense est la vie éternelle.

Pour cela, il nous faut veiller. Car le démon rôde et guette la moindre faille, la moindre faiblesse pour nous faire chuter. Nous ne pouvons veiller que dans la prière et dans l’action, c’est-à-dire en acceptant de faire le bien autour de nous, en aimant tout simplement Dieu et son prochain. On chasse de nous tout esprit de rancune, de vengeance, de méchanceté, de jalousie, d’erreur… et on travaille sur la Vérité.

Tous les jours, chaque seconde, le démon cherche à nous faire tomber, et cela par le moyen des trois procédés cités au-dessus. La haine des démons est constante, et surtout, elle est une réalité. Personne n’est à l’abri de cette haine, personne. Pas même le sorcier qui croit faussement pouvoir contenir et diriger un démon. Pas même le sataniste. C’est une grave erreur que de croire que l’on peut être « ami » avec un démon. Le démon n’est que haine, il ne connaît ni l’amitié ni la compassion. Il est un psychopathe spirituel, un véritable psychopathe plongé dans les ténèbres qui n’a plus accès à l’amour.

Alors, même celui qui a la foi ne doit pas relâcher ses efforts. Il doit constamment prier, dialoguer avec Dieu et être dans l’action. Les attaques du démon sont tellement perfides, que parfois, on ne les voit pas arriver, on ne comprend pas qu’il nous attaque. Ses embûches sont démoniaques, mais celui qui est dans la foi peut lui résister.

Nous devons aussi comprendre que plus une personne a la foi, plus cela énerve le démon, et plus il cherchera à la faire chuter. Celui qui est « mort » ne l’intéresse plus, il a chuté et finalement, il connaît les affres de ses égarements. Certains de ces « morts spirituels » intéressent le démon, car il s’en sert pour mettre en place son plan sur Terre, son manifeste luciférien dont le but est d’empêcher les humains d’entrer dans le Plan de Dieu. Mais celui qui est « vivant » l’irrite. Il cherchera toujours à semer la confusion, le doute, pour étouffer les bonnes graines. Cependant, et cela il faut le dire, plus vous travaillez votre foi, plus vous vous oubliez et vous vous en remettez à Dieu, moins le démon peut vous atteindre et vous faire chuter. C’est la différence entre le serviteur de Dieu et l’Enfant de Dieu. L’enfant de Dieu est devenu divin, donc, aucun démon ne peut l’atteindre. C’est un état de sainteté tel que le démon fuit sa présence, il ne peut plus l’attaquer. C’est cet état là qu’il faut viser.

Mais avant cela, vous subirez inévitablement des épreuves, mais toutes ces épreuves sont permises par Dieu justement pour faire grandir votre foi. Prenons l’exemple de Job et je vous invite à lire le Livre de Job pour vous remémorer son histoire. On nous dit que Job était un juste. Il était donc serviteur de Dieu. Mais sa foi n’était pas totale, il n’était donc pas Enfant de Dieu. Dieu a permis à Satan de lui infliger des épreuves, justement pour que Job puisse travailler sa foi, pour qu’elle devienne totale. Si on lit le texte, on comprend que Job ne croyait pas en la vie éternelle, sa foi n’était donc pas totale. Or, après les épreuves, sa foi est devenue totale. Il est passé de l’état de serviteur de Dieu à celui d’Enfant de Dieu et tout lui fut restitué. Mais cette réalisation ne pouvait se faire que dans la souffrance. Dieu agit ainsi avec nous pour nous aider à opérer un tournant, pour nous élever afin d’entrer dans la confiance totale de Dieu. Ajoutons à cela que l’homme ne peut choisir en toute liberté s’il n’a pas expérimenté les deux parties, le bien et le mal. Comment choisir le bien si l’on ne connaît pas le mal ? On ne peut choisir que ce que l’on connaît et rejeter que ce que l’on connaît. Et c’est là que se situe le libre arbitre, dans cette liberté de choisir entre le Plan de Dieu et le plan de Lucifer.

Dieu appelle tout le monde, Dieu aime chacune de ses créatures et Il veut toutes les sauver. Cela ne tient qu’à elles d’être sauvées. Et pour cela, d’écouter Dieu, de se mettre en dialogue avec lui, puis de devenir disciples, enfants de Dieu, en portant sa Parole. C’est cela la foi, le OUI total à Dieu suivi de l’action. L’âme sait tout cela, et l’âme n’aspire qu’à Dieu. Elle est ce qui nous relie à Dieu, et l’âme veut rejoindre son Créateur. Mais l’ego veut le contraire, l’ego veut nous éloigner du Père. Ainsi que les démons. D’où les attaques, d’où les mensonges du monde, d’où les promesses illusoires de richesse, de prospérité… Ce qu’il faut, c’est se détacher du monde matériel. La foi est nécessaire pour sortir de la matrice.

Et plus une âme aspire vers Dieu, plus elle aspire à la perfection, plus on devient saint et on réalise « ce pour quoi on a été créé », c’est-à-dire que l’on réalise le Plan de Dieu, chacun avec ses talents donnés par Dieu, avec ses capacités inscrites dans son ADN. Et plus une âme est proche de la perfection, plus le démon essaiera de la faire chuter par différentes attaques.

Celui à la foi tiède, que j’appelle aussi le simple croyant, est une proie facile, à la moindre tribulation, il chute. Et comme la plupart des gens sont de ce type-là, et un autre plus grand nombre est du type antichrist (c’est-à-dire qu’ils ont rejeté le Christ, ils sont non-croyants et vénèrent d’autres dieux, comme l’argent, la mode…), on comprend alors pourquoi le démon règne sur Terre. Finalement, l’enfer est à l’intérieur de ces gens-là, et ils nourrissent l’enfer sur Terre. On comprend aussi pourquoi tout n’est que violence, insécurité, malversation, inversion… et cette impression de vivre dans un asile psychiatrique à ciel ouvert. Tous ces gens sont sous emprises et beaucoup ne le savent même pas, ne percutent pas tellement ils sont étouffés par l’ego.

Et au milieu de tout cela, vous avez les personnes qui savent, et j’ai bien écrit qui savent. Ces « sachants » sont de deux ordres, il y a les sachants du bien, et les sachants du mal.

Les « sachants du bien » sont ceux qui ont la foi, qui ont la connaissance de Dieu, qui ont étudié les textes, qui ont compris les textes et qui ont mis en pratique le Plan de Dieu en toute connaissance. Cette sagesse biblique est divine, c’est Dieu qui la donne à celui qui la demande et qui travaille pour la recevoir.

Les « sachants du mal » sont ceux qui connaissent Dieu, mais qui ont choisi, en toute connaissance, de servir le Malin, et qui, grâce à leurs grandes connaissances des textes bibliques, ont inversé le Plan de Dieu. Ceux là ont la foi n’ont pas en Dieu, mais au Malin. Cette compréhension de ce « génie du Mal » leur vient aussi de Lucifer. Ces gens-là sont les satanistes, les adorateurs de Satan et des antichrists. Ils vouent une haine terrible au Christ et cherchent à devenir des dieux pour prendre la place de Dieu.

Les « sachants du mal » ont plongé le monde dans l’obscurité, et ont inversé la Parole de Dieu pour nous empêcher d’avoir la foi. Ces personnes très malfaisantes occupent des postes mondiaux très bien placés et exercent leur influence dans tous les domaines de la société, et dans tous les pays du monde. Et les « sachants du bien » essaient de réveiller les « endormis » du milieu, afin qu’ils trouvent la foi et qu’ils entrent dans le Plan de Dieu. Plus il y aura de personnes « réveillées », plus les mensonges des « sachants du mal » seront dévoilés, plus des gens se réveilleront, et plus on pourra construire un monde plus humain, plus divin. Je ne cesse de le répéter, le combat est spirituel.

Le démon s’acharne sur les âmes qu’il n’a pas réussi à faire chuter. Plus il perd, plus il est repoussé, plus il s’acharne. Cet acharnement trouve un début d’explication dans ce texte :

« Lorsque l’esprit impur est sorti d’un homme, il va par des lieux secs, cherchant du repos, et n’en trouve pas. Alors il dit : Je retournerai dans ma maison, d’où je suis sorti ; et quand il revient, il la trouve vide, balayée et ornée. Alors il s’en va, et prend avec lui sept autres esprits plus pervers que lui, et ils y entrèrent, et y habitent ; et la dernière condition de cet homme est pire que la première. Il en arrivera ainsi à cette méchante génération. » Matthieu 12:43-45

Que nous dit notre Seigneur Jésus-Christ concernant le démon ? Une fois vaincu, il erre dans les lieux secs et il cherche du repos qu’il ne trouve pas. Un démon n’est que haine, et il est esclave de cette haine. Il ne peut faire le choix du repos, puisqu’il n’a pas la liberté de choix : il doit répandre la haine. Et donc, il n’est pas tranquille. Alors, il reviendra vers sa proie, plus fort, avec plus d’énergie encore pour la faire tomber. Et si sa victime s’est reposée sur ses lauriers, si elle n’a pas veillé, si elle n’a pas fait grandir sa foi et si elle n’est pas entrée dans le Plan divin, alors son état sera pire que lors de la première emprise.

Comprenez, chers lecteurs, que notre Seigneur Jésus-Christ nous demande de rester vigilants et d’être persévérant dans sa volonté de vouloir servir Dieu. Le démon est persévérant dans ses attaques, nous devons être persévérants dans la foi.

Par conséquent, et cela je le dis souvent à mes « patients » qui entrent dans le programme personnalisé de la délivrance, plus une âme est pure, plus les attaques seront violentes et fréquentes. Et souvent, ces personnes à l’âme lumineuse sont attaquées avant même leur naissance terrestre, par la généalogie. Et plus ces âmes vont se battre, plus elles vont être attaquées. Mais comme elles atteindront la foi, le démon ne pourra plus les approcher. La seule manière de repousser les attaques du démon, c’est de lui opposer la Vérité, qui est la Parole de Dieu. Quelqu’un qui a la foi garde cette Parole intacte dans son cœur, et donc, il se met à l’abri de Dieu.

Toutefois attention, j’aimerais revenir sur un point : beaucoup pensent que les attaques du démon sont tonitruantes et visibles extérieurement, comme l’on peut nous le montrer dans les films d’horreur, avec ces possédés qui vocifèrent, qui hurlent, qui lévitent, et ces objets qui sont jetés à travers les pièces ou autres phénomènes spectaculaires. Cela reste, justement, du spectacle.

Les attaques du démon sont pernicieuses, invisibles et silencieuses. Le démon est une puissance ténébreuse, de mauvaise énergie. Il travaille dans l’obscurité, il guette sa proie et, par petites attaques successives, par un travail de fond, il la trompe pour l’affaiblir, insinue le mensonge en elle et la fait chuter. Cela ne se fait pas en une journée. Plusieurs années sont nécessaires pour que s’installe l’emprise, plusieurs années de tromperie, d’attaques pernicieuses, où le démon va pousser sa proie à s’adonner au péché, par exemple à l’occultisme, ou à l’idolâtrie… Le démon se dissimule et agit en sous-marin.

Prenons l’exemple d’une pratique New Age présentée comme une pratique de bien-être. Il suffit de parcourir la toile pour voir que de nombreux sites internet ont surgi, et que beaucoup de personnes proposent leurs services pour soulager des maux, pour retrouver un équilibre, pour guérir d’une blessure émotionnelle, pour se libérer de la matière… Tout cela est présenté d’une belle manière, avec de jolis mots et de magnifiques promesses. Et puis, si un œil expert lit attentivement les explications et les descriptions que le « thérapeute du bien être » a inscrit sur son site, il s’aperçoit très vite de la supercherie. En effet, souvent, il y a dans ces présentations 99 % de vérités et 1 % de mensonges, et c’est ce 1 % qui va vous faire chuter. Le gnosticisme fonctionne de la même manière, et les francs-maçons sont experts lorsqu’il s’agit de mêler vérités et mensonges pour mieux nous perdre.

Il faut qu’on le dise : la possession démoniaque est très rare. L’emprise démoniaque est légion. Et cela par le simple fait que nous avons tous en nous l’ego, et que si nous ne travaillons pas à le faire taire, nous sommes sous emprise. Beaucoup vivent dans l’erreur, dans le mensonge, beaucoup servent la Bête sans le savoir, beaucoup sont ancrés à la matière mais n’ont pas compris que la vie, ce n’est pas la matière. Course à l’avoir, à la richesse, à la promotion, à la mode… beaucoup, par leurs actes, nourrissent le système. Et on ne peut leur en vouloir, puisqu’ils « ne savent pas ce qu’ils font ». En effet, depuis la maternelle, on les formate pour servir le système. On n’élève pas leur intelligence pour leur apprendre à penser, à réfléchir par eux-mêmes. Non, on les oblige à penser comme le système veut qu’ils pensent. L’école est la première fabrique de « morts ». Et les parents qui sont « morts » aussi, qui servent aussi le système, ne peuvent se rendre compte de cette supercherie. Le problème, c’est lorsque l’on dit la Vérité, beaucoup, à cause de l’ego, la refusent. Et il est là le véritable problème.

Rétablissons aussi une dernière vérité : le démon ne peut posséder l’âme, à moins de la lui donner de son plein gré par un pacte. Votre âme vous appartient, et Dieu vous a donné le libre arbitre. Donc, un démon peut posséder votre corps, votre mental grâce à l’ego, mais jamais l’âme. La Volonté de Dieu est que l’âme reste libre, et donc, votre propriété. Mais, la possession démoniaque reste tout de même une emprise spéciale. Le démon n’a plus besoin, aujourd’hui, de se montrer avec fracas, car la plupart des gens l’accueillent avec joie dans leur cœur.

 

Chers lecteurs, je vous le demande, réfléchissez à tout cela et menez vos propres recherches. Ne laissez pas les mensonges du monde devenir des emprises, sortez de la matrice, embrassez la foi. La réponse ne sera pas politique, mais spirituelle. Beaucoup attendent un sauveur, mais ce Sauveur nous a déjà été donné. Dans ce monde devenu fou, devenu obscur, soyez des lumières ! Dieu ne nous demande pas l’impossible, il nous demande de l’aimer. Et à partir de là, tout devient simple, tout devient lumineux. Dans la foi, il n’y a plus de peur, plus d’angoisse, plus de doute, puisque ces sentiments appartiennent au monde infernal. N’en avez-vous pas marre de vivre en enfer ? Si oui, je vous invite à démarrer le programme de délivrance que je propose sur le blog, afin de passer d’un état de croyants à un état d’Enfants de Dieu. Courage, persévérance, bienveillance, charité, compassion. Le combat est spirituel.

 

 

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

error: Halte au copié collé

En savoir plus sur Vérité et Délivrance

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading