Le règne de la Vérité

« Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » Jean 14:6

« Pilate lui dit : Tu es donc roi ? Jésus répondit : Tu le dis, je suis roi. Je suis né et je suis venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité écoute ma voix. » Jean 18:37

Que veut dire Jésus lorsqu’il répond à Pilate qu’il est « venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité » ? Il faut toujours réfléchir au sens spirituel de la Parole de Dieu. Ici, Jésus dit clairement qu’il est venu sur Terre pour rétablir la Vérité, car la Parole de Dieu a été « déformée » par les hommes et n’est plus comprise. L’homme a ajouté de la parole à la Parole, afin de concevoir des Traditions. Mais ces traditions s’éloignent de la Parole de Dieu, et donc de la Vérité.

La royauté du Christ consiste dans le rétablissement de la Vérité, c’est-à-dire à remettre la Parole de Dieu dans le cœur des hommes, et non de lois et doctrines faites par des hommes (pharisiens, scribes, sanhédrin et les religions en général) qui affaiblissent la compréhension en déformant et inversant la Parole. Cette vérité est un enseignement, celle de la Parole de Dieu. Jésus n’est pas venu pour abolir la Loi de Moïse (les 10 commandements), mais pour la débarrasser des mensonges établis par les hommes en ajoutant de la parole pour leur profit et leur gloire.

Il est temps de rendre compréhensible l’enseignement de Jésus, de rendre compréhensible la Parole de Dieu. Car finalement, c’est bien cela qu’il se passe aujourd’hui dans notre monde : il y a tellement de « versions » de la Bible, tellement d’enseignements théologiques, tellement de doctrines erronées ou fausses qui sont enseignées, que les croyants s’y perdent. Beaucoup ne lisent pas la Bible, et même s’ils la lisaient, ne la comprendraient pas, car ils en feraient une lecture « de ce monde », une lecture littérale et littéraire. Or, il faut toujours rechercher le sens spirituel aux Écritures. Il faut faire l’effort de lire la Bible avec un cœur d’enfant, qui a soif d’apprendre et qui est débarrassé de tout ce qui peut limiter sa compréhension, et de vouloir chercher Dieu, non pas comme on aimerait qu’Il soit ou comme on nous a appris qu’Il est, mais en Vérité.

Et pour effectuer ce travail, nous avons besoin d’être guidés par le Saint-Esprit. Et si l’on a compris l’enseignement que contient la Bible, c’est-à-dire la Parole de Dieu, il faut en parler autour de nous pour combattre les mensonges. Il faut parler de Jésus-Christ, ne pas avoir peur de dire que l’on a la foi. Finalement, ce que Dieu nous demande est simple : suivre sa loi, l’aimer et aimer les autres, être de bonne volonté et Lui faire confiance comme à un Père. Voilà pour les grandes lignes. Et ce travail est un travail qui doit s’effectuer dans la foi, dans une confiance totale au Seigneur et la volonté de Le connaître en lisant sa Parole.

On nous dit que les nations ont besoin d’ordre pour s’établir, que cet ordre s’exécute à travers les lois, la police, les institutions… Or, aucune nation n’est souveraine, toutes sont soumises à Dieu, même si les dirigeants tentent vainement de détruire cette vérité. Rester coincé dans cette vision de nation souveraine, c’est rester prisonnier du monde de mensonges, car l’ordre, le seul ordre qui soit, l’ordre véritable et bienfaisant, est l’ordre divin. Et cet ordre divin ne peut s’établir que dans le règne de Jésus-Christ sur les nations. Finalement, les gouvernants des nations doivent être les garants de cet ordre divin. C’est le Saint-Esprit qui doit guider ceux qui nous gouvernent et leur inspirer les lois sociales et pénales. Ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui, bien au contraire… Sachez que partout où Jésus-Christ n’exerce pas ce règne, il y a désordre et décadence. Nous avons un parfait exemple de cette décadence dans notre vieille Europe qui se meurt, et qui devient illisible et absurde dans ses mœurs et lois. Absurde et dangereuse, avec cette idée sous-adjacente de déconstruction, donc destruction, pour reconstruire sans Dieu, sans fondations.

Pour obtenir la vraie paix, il faut que les différents États qui composent le monde suivent les enseignements et les préceptes de Jésus-Christ dans leurs affaires intérieures et étrangères. Cette paix n’existera jamais si l’homme s’entête à suivre des doctrines, des lois, des préceptes qui ne viennent pas du Christ. Une société ordonnée, qui protège tous les droits de Dieu sur les individus et sur les peuples, est une société divine. C’est cela le règne du Christ. Finalement, on ne demande pas que l’on remette le roi sur le trône de France, on demande un gouvernement qui s’applique à mettre en place des lois et une constitution qui tiennent compte de l’enseignement du Christ. C’est cela le règne de la Vérité. Et avec le règne de la Vérité, il n’y aura plus de peur, et donc, l’individu ne sera plus esclave de la peur et ne sera plus manipulable. Les mots « liberté, égalité, fraternité » retrouveront leurs véritables sens et non ceux dévoyés que l’on nous sert à longueur de temps.

Sachez que la Bible est un livre présenté comme religieux qui nous dit de sortir de la religion. Car la Bible, la Parole de Dieu, est Vérité et ne peut être contenue dans une religion, qui est une doctrine humaine. Dieu nous a donné sa Parole, et dans sa Parole se trouve le mode d’emploi afin que nous puissions vivre en paix avec son prochain, et la nature. On trouve dans le Tanakh un véritablement mode d’emploi sur la façon de vivre ensemble, avec le commerce, sur la façon de construire les villes, sur l’agriculture… Et nous, que faisons-nous ? Nous n’écoutons pas. Et pire encore, nous suivons les mensonges du monde qui sont une inversion de la Parole de Dieu.

Quiconque procède de la Vérité, écoute la voix du Christ. Quiconque recherche réellement la Vérité dans un abandon de lui-même aime le Christ.

 

L’ennemi de la Vérité : la philosophie

Oui, chers lecteurs, l’ennemi de la Vérité est la philosophie des Lumières, celle de la raison contre la foi, philosophie, comme toutes les autres, par Satan et qui mêle le mensonge à la vérité. Et de cette philosophie des Lumières qui s’est imposée chez nous, jusque dans nos instances politiques et religieuses, découlent de nombreux mensonges, comme le fait que Dieu aime le pécheur. Non, Dieu a en abomination le pécheur, mais Il offre au pécheur sa miséricorde. Cette philosophie des Lumières a fait confondre l’Amour de Dieu et sa miséricorde. Et de cette philosophie est née la branche libéralisme, d’où découle le mondialisme, qui est une politique sataniste, qui sert le Diable, qui éloigne de la Vérité. Le libéralisme est un mensonge que l’on fait accepter pour vérité et qui dissout la Vérité. Politiquement, on peut aussi parler du communisme, et finalement, de tous les systèmes politiques qui s’efforcent de rejeter Dieu et divinisent l’homme. Tous les régimes politiques humains, à un moment ou à un autre, deviennent tyranniques, despotiques et dictatoriaux, par l’imposition de lois tyranniques et hors bon sens. C’est comme cela que l’on voit qu’un système est à bout de souffle et qu’il ne vient pas de Dieu. On parle d’extrêmes, mais d’un côté ou de l’autre, toutes suivent un esprit mauvais.

Concernant la Vérité, elle ne se manifeste pas à ceux qui, par principe, refusent de croire même en sa possibilité. Ce fut le cas des pharisiens qui rejetèrent Jésus-Christ et le livrèrent aux Romains, car ils n’acceptèrent pas la Vérité. C’est le cas aujourd’hui de ceux qui pensent que chacun crée sa vérité, c’est-à-dire les libéralistes. Et c’est ainsi que l’on est arrivé à toutes les dépravations possibles, c’est ainsi que l’on est arrivé à nous faire accepter l’inacceptable au nom du libéralisme.

La Vérité exige l’humilité. Or, dans notre monde, qui est humble ? Quasiment personne. Presque tous pensent être au-dessus de quelqu’un d’autre, pensent dominer quelqu’un. Tout le monde donne son avis et personne ne sait, mais tout le monde pense connaître et s’érige en « spécialiste ». Dans ce monde, chacun essaie de monter sur l’autre, de se faire une place, d’être remarqué pour quelque chose, d’être le meilleur dans une discipline, d’écraser l’autre, d’avoir plus que l’autre… Et l’enfant, dès son entrée en maternelle, est plongé dans ce monde qui le fait entrer dans la compétition avec l’autre. Finalement, l’homme a perdu son humilité. Et pire encore, car l’homme, dans son orgueil démesuré, pense qu’il peut se passer de Dieu, et certains ont retiré la Souveraineté de Dieu afin de s’ériger eux-mêmes en dieu.

Non seulement, chacun veut être au-dessus de l’autre, veut posséder plus que l’autre, mais en plus, chacun veut être son dieu, chacun se créant un dieu qui lui convienne. Quel monde de fous !

Aujourd’hui, un vent nauséabond intoxique les esprits, celui de cette pensée antichristique que les élites mondialistes imposent aux peuples. Avec toutes ces attaques perpétrées au quotidien, dans toutes nos instances de la vie, comment voulez-vous ne pas perdre l’esprit ? Je l’ai déjà dit de nombreuses fois : nous vivons dans un monde qui a inversé toutes les valeurs humaines et qui a détruit les bonnes valeurs comme l’humilité, l’honnêteté, l’altruisme… Les élites satanistes ont répandu une fausse sagesse sur le monde. Tout est bon pour nous détourner de Dieu. Cela passe par tout un système mis en place depuis de nombreuses années, un système qui touche toutes les instances : politiques, religieuses, sociales, économiques. Une puissance politique qui veut régner mondialement et contre l’ordre prescrit par Dieu. Pour faire simple, on veut vous faire croire que vous êtes dans la matière, qu’il faut nourrir les désirs du corps, que vous êtes votre corps. Or, vous êtes votre esprit et votre corps est dans l’avoir. C’est le plus grand mensonge de ce monde, vous faire croire que vous avez besoin de l’avoir pour devenir vous, alors que non, c’est l’inverse, vous avez besoin d’être vous, votre esprit, afin de mieux vivre dans votre corps, libéré des désirs de chair, et dans le monde qui ne pourra plus avoir d’emprise sur vous. 

Ce que l’on veut, c’est faire taire tout esprit de Vérité, on veut que tous ceux qui travaillent pour la lumière abandonnent le combat et se laissent aller aux futilités de ce monde. On nous pousse à nous désintéresser du Salut, on nous pousse à ne plus y croire. Finalement, on nous pousse à nous détacher de notre esprit pour nous ancrer dans le terrestre. Le problème, c’est que lorsque l’esprit s’éteint, un autre prend sa place, et souvent il s’agit de l’ego. L’être disparaît et c’est l’ego qui prend sa place. Nous devenons alors comme morts, suivant comme des zombis les doctrines de ce monde, et nous en subissons tous les jours ses assauts. C’est l’enfer. L’enfer sur Terre. Nous devenons prisonniers de notre corps et de l’ego qui nous gouverne.

L’esprit est nourri par la Parole de Dieu et va nous rendre maîtres de nous-mêmes. L’âme, qui est le siège des sentiments, va alors être apaisée, car les mauvais désirs seront maîtrisés. On retrouve alors l’esprit, cette capacité de réflexion, de discernement, de maîtrise de soi., l’intelligence. On est en paix, l’âme aussi est en paix, elle ne virevolte pas dans des passions névrotiques. Sans cette nourriture divine, l’esprit s’affaiblit, et l’âme n’arrive plus à maîtriser les sentiments déréglés. C’est ce que l’on appelle perdre l’esprit. Et lorsqu’on perd l’esprit, un autre esprit en profite pour contrôler le corps, c’est l’ego. Beaucoup errent sur la Terre comme des zombis, car justement, ils ont perdu l’esprit, et leur âme, qui fait la jonction entre l’esprit et le corps, n’arrive plus à communiquer à l’esprit qui n’y est plus et est coincée dans les désirs du corps, où elle souffre. Ces personnes pensent être heureuses, mais à la moindre contrariété, elles s’effondrent parce qu’elles ne vivent pas dans l’espérance. Ajoutons à cela que les personnes dont l’âme est souffrante et l’esprit malade sont des proies faciles pour les démons, qui vont les pousser aux péchés et aux vices, à la violence, à des actes immoraux. Attendez-vous, chers lecteurs, à une augmentation des violences gratuites, à une augmentation des maladies mentales, à une augmentation de personnes en souffrance.

Le combat est spirituel, mais il se joue aussi sur Terre, contre les tentations de ce monde.

 

Un monde pire que le paganisme d’antan

L’homme a inventé un monde plus monstrueux que le paganisme d’antan. Je m’explique : Dieu se dévoile à nous par notre intelligence. Celui qui cherche Dieu est intelligent. cf. Romains 3:11-12 : « Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu ; tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul ;… »

Et n’en déplaise à beaucoup, oui, l’intelligent est celui qui cherche Dieu. Beaucoup se font passer pour des sages ou des intelligents, mais il n’en est rien. Beaucoup vont dire qu’ils sont diplômés d’une grande école, d’autres qu’ils détiennent un savoir ésotérique ancestral… Or, la véritable intelligence, c’est de faire le bien dans un monde qui prône le mal, tout en restant juste dans un monde qui nous pousse à l’injustice. Qui est capable de réaliser cet exploit ? Celui qui est guidé par Dieu, parce qu’il aura le courage et l’audace de dire la Vérité devant la foule qui réclame le mensonge. C’est facile de répéter en boucles ce que l’on apprend à l’école. Qui vérifie que tout est juste ? C’est facile de répéter la doxa journalistique, ce qui est imposé et matraqué à longueur de journée. Qui est capable de chercher la vérité qui éteindra le mensonge ? Et qui est capable de discerner le mensonge ?

Il y a une chose, personnellement, qui m’exaspère au plus haut point, ce sont les gens qui parlent sans savoir et qui, parce qu’ils ont lu un article ou entendu un journaliste, s’érigent en grands spécialistes de quelque chose, sans avoir travaillé le sujet. Et c’est comme cela que des acteurs, par exemple, donnent leurs avis sur des problèmes sociétaux ou sur la science, alors qu’ils n’y connaissent rien. Et tous ces gens qui postent sur les réseaux sociaux en donnant leur avis sur tout et rien, sur ce qu’il se passe dans le monde, commentant les actualités… Le pire, je pense, ce sont tous les gens qui prennent les dires de ces personnes comme vérités. Quel monde de fous ! Un monde où les vrais spécialistes ne sont plus écoutés au profit de personnes qui ne savent rien, mais qui se pensent sages. Dans mon domaine, c’est ce qui arrive lorsqu’une personne publie un commentaire sur la Bible, alors qu’elle n’a jamais lu une seule ligne de la Bible, mais comme elle a entendu quelqu’un dire que… alors elle a forcément raison. Combien de fois j’ai vu passer des publications ou des commentaires sur les réseaux sociaux concernant la Bible postés par des personnes qui n’ont jamais ouvert une Bible ! Et pourtant, ces gens se pensent intelligents, ils pensent détenir la vérité. À un moment, j’ai envie de leur dire « taisez-vous », arrêtez de parler à tort et à travers. Et tous ces gens du New Age qui parce qu’ils ont fait un stage ou lu un livre pensent détenir la vérité ? C’est une catastrophe !

Louis Pasteur, qui est un scientifique, avait dit : « Un peu de science éloigne de Dieu, mais beaucoup y ramène. »

Et, de la même manière, un peu de savoir éloigne de Dieu, beaucoup y ramène. C’est souvent celui qui en sait peu qui rejette Dieu, sans même chercher à creuser le sujet, alors que celui qui cherche, forcément, à un moment ou à un autre, va tomber sur une information qui le conduira à Dieu. En vérité, arrêtez d’être des moutons, arrêtez de prendre pour argent comptant tout ce que l’on dit ou tout ce que vous entendez dire par un tel ou un tel et faites vos recherches. Et la première chose à faire est de rechercher, lorsqu’on entend un « spécialiste » dire quelque chose, pour qui il travaille. Et ce n’est qu’à cette condition, parce que vous maîtrisez un sujet, que vous pourrez alors entrer dans le débat pour le faire avancer.

Mais par paresse, l’homme a préféré la facilité de la doctrine déjà établie. Et celle qui flatte le plus son ego est certainement le New Age, qui est du paganisme mis à la sauce modernité. Avant, l’homme ne savait pas ce qu’il faisait, car il n’avait pas reçu la révélation du Dieu unique. Aujourd’hui, tout le monde a entendu parler de Dieu, et pourtant, on préfère des doctrines qui nient sa souveraineté, mais qui flattent l’ego en vous faisant croire que vous pouvez vous passer de Dieu, devenir votre propre dieu ou vous élever jusqu’à Dieu pour devenir divin. Et tout cela pour chercher le bien-être intérieur ! Alors que le véritable bien-être, c’est tout simplement être dans son plan, donc dans le plan de Dieu, devenir l’être que Dieu a créé, être soi.

Il faut remettre Dieu à sa place, c’est-à-dire au centre de nos vies. Nous vivons des temps très durs qui seront suivis par des temps très douloureux. La foi sera de plus en plus attaquée, car les satanistes visent l’apostasie pour faire apparaître leur Antichrist. Nous devons nous unir, rassembler nos forces, et entrer dans le combat, qui je le répète, est spirituel. Nous devons nous détacher des choses de ce monde et chercher Dieu, afin de nous mettre à l’abri sous les ailes du Seigneur. Et surtout, il faut arrêter de croire que l’on peut changer le monde, car tout ce qui arrive doit arriver. La seule chose que nous devons faire, c’est rester dans la confiance et dans l’espérance du Seigneur et nous tenir prêts pour son retour. Ne nous laissons pas happer par les mensonges du monde, restons vigilants, prions et lisons la Parole de Dieu afin de nourrir notre esprit. Courage, persévérance et bienveillance. Que Dieu vous garde.

 

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

error: Halte au copié collé

En savoir plus sur Vérité et Délivrance

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading