Le plan de Dieu pour l’homme

Dieu a un plan qu’Il déroule depuis la création du monde. Son plan est parfait et sa lecture se comprend dès le premier mot du chapitre 1 de la Genèse. Dieu a un plan et Il invite l’homme à entrer dans son Plan, et Dieu a un plan pour chacun d’entre nous. Quel est-il ?

 

Dans l’article « Le Plan de Dieu », j’explique que Dieu déroule son Plan et invite l’homme à entrer dans son Plan. Dieu veut faire l’homme avec l’homme, et non contraindre l’homme à être un homme. Chacun, en toute liberté, doit faire le choix d’entrer et de participer au Plan de Dieu, ou de le refuser, et donc, de rejeter Dieu. Dieu donnera à chacun des moments de compréhension pour permettre à chacun de nous de faire ce choix. Et pour celui qui fait le choix d’entrer dans le Plan de Dieu, Dieu va le rendre à son image et à sa ressemblance. Qu’est-ce que cela signifie ? 

Lisons Genèse 1:26 : « Et Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer et sur les oiseaux du ciel et sur le bétail et sur toute la terre et sur tout reptile qui rampe sur la terre. »

Nous avons vu, dans l’article « Le Plan de Dieu », que la locution « faisons l’homme à notre image », signifie que Dieu fait l’homme avec l’homme, c’est-à-dire que l’homme participe avec Dieu pour devenir être humain, et il doit être consentant, puisqu’il Dieu lui laisse le choix. C’est là que se situe son libre arbitre.

Maintenant, étudions la locution « notre image, selon notre ressemblance ».

⇒ Le mot image est la traduction du mot hébreu  צֶּלֶם– tselem, mot qui a 17 occurrences dans la Bible. Ce mot a le sens d’image et il vient d’une racine du sens d’ombrager, donc comme une ombre projetée sur les objets ou sur le sol. Dans ce sens, l’homme est l’ombre projetée de Dieu. Or, Dieu n’a pas de corps. Que peut-Il projeter sur l’homme comme une ombre ? Son intelligence, c’est-à-dire son Esprit qui guidera l’homme en toute sagesse. Ce qui signifie que l’homme qui accepte d’entrer dans le Plan de Dieu deviendra l’image de Dieu, donc sera capable d’intelligence et de sagesse.

Et c’est ainsi que Paul a pu dire en Romains 3:11 : « Nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu; ».

Attention toutefois, l’intelligence dont il est question ici n’est pas le fait de résoudre des problèmes mathématiques ou d’avoir de bonnes notes à l’école ou d’être doués en écriture. L’intelligence de Dieu c’est le fait de pouvoir discerner ce qui est bien et ce qui est  mal. Comme Paul le dit dans la suite du verset de Romains 3:12 : « Tous sont égarés, tous sont pervertis; il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul ;… »

Ceux qui sont égarés sont ceux qui ne recherchent pas Dieu. Ceux-là ne discernent pas ce qui est bien et ce qui est mal, et donc, ils font tous le mal, puisque la Vérité est absolue, et l’on ne peut la dissoudre dans le mensonge. Celui qui ne cherche pas Dieu ne peut être dans la Vérité. Et si l’on n’est pas dans la Vérité, on est égaré dans le mensonge, donc l’ombre de Dieu n’est pas sur nous. On n’arrive pas à discerner le bien du mal, et donc on construit une vérité qui est relative, et l’on construit sa vie sur cette vérité relative, où l’on va penser être dans la vérité, mais on va s’égarer dans le mensonge. Et c’est ainsi que l’on devient esclave de ses sens, esclave des mauvais désirs. On n’est plus à l’image de Dieu.

En Genèse 5:3, nous lisons : « Adam vécut 130 ans, puis engendra un fils à sa ressemblance, selon son image, et l’appela du nom de Seth. »

Nous retrouvons ici le fait d’engendrer un fils à l’image et à la ressemblance. Dieu nous montre comment Il nous crée. Dans ce passage, Adam a retrouvé sa foi, et donc, son fils, Seth est l’homme de foi, il ressemble à Adam, l’ombre d’Adam est sur lui, il est le sage. Il est le juste. 

 

⇒ Voyons à présent ce qui signifie « être à la ressemblance de Dieu ».

Le mot « ressemblance » en hébreu c’est דְּמוּת – demuwth. La racine de ce mot est  דָּמָה- damah qui est un verbe dont la signification est : être comme, ressembler à, comparer, imaginer, penser, résoudre, se rendre identique à.

Avec le mot « image », c’est Dieu qui projette son ombre sur l’homme, c’est-à-dire son Esprit pour Le rendre juste. Avec le mot « ressemblance », c’est l’homme, rendu capable, c’est-à-dire à l’image de Dieu, guidé par l’Esprit de Dieu, peut faire le bien, résoudre des problèmes, penser, imaginer, avec toujours son regard tourné vers Dieu.

 

Résumons un peu tout cela : Dieu, en collaboration avec nous, nous crée à son image, c’est-à-dire qu’il projette son ombre sur nous pour nous rendre intelligents. L’intelligence de Dieu Créateur, Élohim, c’est la science, l’ordre, la logique, la construction. Dieu nous rend capables de nous mettre en ordre, selon l’ordre établi. Il va progressivement nous amener à revenir à l’état ordonné. Dans le même temps, et toujours avec notre collaboration, Il va nous façonner à sa ressemblance, c’est-à-dire que petit à petit, Il va emplir notre esprit de son Esprit, et nous permettre de juger avec l’Esprit de Dieu. Tout est lié. Et Dieu nous rend libres, puisqu’Il nous rend capables de discernement, Il nous rend capables de faire le bien, et Il nous rend capables de faire le bien à son prochain. Cela, bien sûr, ne peut s’établir que dans une relation sincère avec Dieu, dans la foi. Sans une relation sincère, Dieu ne peut nourrir notre esprit de sa Parole et de son Esprit, et si l’esprit n’est pas nourri, il ne peut diriger l’âme, et c’est l’âme, avec tous les désirs de la chair, qui va s’exprimer dans nos pensées.

Voici donc la création de l’homme, mais Dieu opère une différence entre l’homme et la femme, comme on peut le lire en Genèse 1:27 : « Et Dieu créa l’être humain à sa propre image ; à l’image de Dieu il le créa mâle et femelle il les créa », d’après la traduction de la « Bible Juive complète » de David H.Stern, Bible traduite à partir des textes originaux hébreux et grecs.

Dans de nombreuses autres traductions, notamment la Louis Segond et la Bible de Jérusalem, on trouve ce verset traduit de cette manière : « Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme », ce qui induit en erreur le lecteur et c’est ce qui a permis à certains de penser que la femme n’avait pas été créée à l’image de Dieu, seul l’homme avait été créé ainsi, et la femme est seulement la compagne de l’homme, donc, elle ne peut être disciple de Dieu. Elle doit être soumise à l’homme. Quelle catastrophe !

Or, si l’on prend la véritable Parole en hébreu, il est dit que l’homme et la femme sont des êtres humains, tous deux des êtres humains créés à l’image de Dieu, mais que génétiquement, ils sont différents par leur genre, l’un mâle, l’autre femelle.

Si nous lisons ce verset 27 d’après la traduction dynamique NFC, que l’on trouve dans la Bible interlinéaire, nous avons : « Dieu créa l’être humain comme une image de lui-même ; Il le créa à l’image de Dieu, Il les créa homme et femme ».

On comprend bien que l’homme et la femme sont des êtres humains. Regardons à présent cette illustration :

Tous ceux qui acceptent le Plan de Dieu et d’être créés à l’image et à la ressemblance de Dieu, homme ou femme sont donc tous des descendants d’Adam, donc des adamiques. Et si l’on sait cela, on comprend mieux pourquoi il est noté en Genèse 3:5 : « Et Adam vécut cent trente ans, et engendra [un fils] à sa ressemblance, selon son image, et le nomma Seth. »

Seth, celui qui est engendré à l’image et à la ressemblance d’Adam, donc l’être humain.

Mais alors qu’est-ce qui différencie la femme de l’homme ? C’est le genre, et le genre est posé par la génétique, l’ADN. L’homme a reçu un chromosome Y que la femme n’a pas. L’homme a, comme chromosomes qui déterminent son genre, YX, et la femme deux X. Comprenez bien qu’à partir d’une femme on ne peut créer un homme, puisque la femme ne possède pas le chromosome Y, mais à partir d’un homme, on peut créer une femme. Et cela explique cette Parole de Dieu en Genèse 2:22 : « L’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise à l’homme et Il l’amena vers l’homme ». C’est donc à partir de la génétique de l’homme, mais en changeant le genre (un seul chromosome) que Dieu a créé la femme. Et c’est donc un seul chromosome qui détermine les attributs masculins et féminins et tout ce qui en découle. Et de cela, l’homme-science ne pourra pas le modifier, quoi qu’il en pense. Ses tentatives désespérées de détruire cette loi de Dieu ne font que le détruire, puisqu’elles sont contraires à sa propre génétique, à ce qu’il est en Vérité.

Que le Seigneur vous garde et vous protège contre les mensonges du monde.

 

Pour aller plus loin 

Laisser un commentaire

error: Halte au copié collé

En savoir plus sur Vérité et Délivrance

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading