Qu’est-ce que le discernement

Le discernement, c’est ce qui manque à beaucoup d’entre nous, et manquer de discernement, c’est avaler tout cru les mensonges que nous servent certains médias et autres agents propagandistes à la botte de l’élite sataniste. Le discernement contient une dimension spirituelle et de l’intelligence. Or, est intelligent celui qui cherche Dieu, car celui qui cherche Dieu va être enseigné par la l’Intelligence et la Sagesse, l’Esprit Saint. Il est important de revenir sur cette notion très importante qui doit concerner tous les chrétiens.

Une notion spirituelle

Discerner c’est différencier ce qui est lumière de ce qui est provient des ténèbres. C’est différencier ce qui est spirituel de ce qui est charnel, ce qui est esprit de ce qui est chair.

Discerner c’est différencier ce qui vient de l’Esprit Saint de ce qui vient du démon. Discerner, c’est savoir écouter l’Esprit Saint qui s’exprime à travers nous, l’écouter et comprendre, par l’intelligence, son enseignement. L’Esprit Saint est en chacun de nous, mais nous devons lui laisser de la place. Plus nous péchons, moins nous avons la capacité de l’écouter. Plus nous nous tournons vers Dieu, plus nous cherchons Dieu, plus nous pouvons l’entendre et par l’intelligence le comprendre. 

En Romains 3:11, nous lisons : “Nul n’est intelligent, Nul ne cherche Dieu ; Tous sont égarés, tous sont pervertis ;”

Que nous dit le disciple Paul ? Celui qui ne cherche pas Dieu, n’est pas intelligent. L’intelligent est celui qui cherche Dieu et celui qui cherche Dieu ne peut s’égarer. Et en effet, celui qui cherche Dieu, lit la Bible et la Parole de Dieu va l’éclairer et mettre en lumière tous les mensonges du monde pour les détruire. L’Esprit Saint va éclairer l’esprit de l’intelligent et va lui permettre de discerner ce qui vient de Dieu ou de Satan (les mensonges du monde, les fausses croyances, les fausses doctrines, les manipulations du monde…). Ainsi l’intelligent aura la capacité de découvrir les mensonges et les manipulations dont nous sommes victimes tous les jours. Il aura la capacité à dénoncer la perversion mondiale et à ne pas y participer. 

En Luc 11:34-35, nous lisons : « La lampe du corps, c’est ton œil. Lorsque ton œil est sain, ton corps tout entier aussi est lumineux ; mais dès qu’il est malade, ton corps aussi est ténébreux. Vois donc si la lumière qui est en toi n’est pas ténèbres ! » 

Ces versets de l’Évangile de Luc nous rappellent l’importance de la santé de l’âme pour discerner. En effet, l’Esprit Saint ne peut rendre intelligent l’esprit d’un homme perverti qui se complaît à faire le mal. Il est donc nécessaire de réaliser un examen complet de soi même afin de faire entrer la lumière en nous.

En Matthieu 7:3, nous lisons : « Qu’as-tu à regarder la paille qui est dans l’œil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil à toi, tu ne la remarques pas ! » 

Jésus nous invite à enlever la poutre qui se trouve dans notre œil, afin de discerner chez les autres l’Esprit Saint qui agit en eux, ou un autre esprit. Il nous faut nous débarrasser de cette poutre qui obstrue notre vision, pour discerner chez l’autre ses défauts ou ses qualités. Comment peut-on juger les autres, alors que nous-mêmes nous péchons ? C’est de l’hypocrisie. De même, comment peut-on conseiller quelqu’un sur des choses que nous-mêmes nous ne suivons pas.

Le discernement est le fruit d’une conscience sans souillure et d’une sensibilité purifiée. Le discernement est la distinction, au sens spirituel, du bien ou du mal. C’est une illumination divine qui éclaire de sa lumière ce qui est obscur chez les autres. C’est aussi la perception de la volonté de Dieu. Cette perception se rencontre seulement chez ceux qui sont purs de cœur, de corps et de bouche. Croyez-moi chez lecteurs, ces personnes-là sont rares, et parce qu’elles sont rares, elles sont précieuses.

Pour discerner, et donc voir le Mal à travers la lumière, il faut nous débarrasser de nos péchés, par la repentance. Le discernement est un don du ciel, et ce don s’accompagne nécessairement d’une fidélité à Dieu.

 

Se tenir ferme dans sa foi

Satan est le Père du Mensonge. Il fut menteur dès le commencement. Et c’est par le mensonge qu’il a tenté Ève dans le Jardin d’Éden. Sa force réside dans le fait qu’il présente toujours le mensonge comme une vérité. Et ce mensonge qu’il présente comme une vérité à notre esprit est ainsi tourné qu’il flatte l’ego, de sorte de complaire à l’ego. Ainsi, beaucoup préfèrent vivre dans un mensonge qui rassure plutôt qu’affronter la vérité qui libère. Beaucoup préfèrent rester prisonnier du système, prisonnier de leur ego, esclave du péché. Reconnaître le mensonge est difficile pour l’esprit gouverné par l’ego, mais facile pour l’esprit dont l’âme s’exprime. Nous vivons dans un monde inversé où le bien est présenté comme étant un mal et le mal comme étant un bien. Tout est mélangé, de sorte que l’on n’arrive plus à discerner la vérité du mensonge. On nous pousse à adhérer à des pratiques présentées comme “bonnes” mais qui font des dégâts immenses à l’âme. Et il est temps de commencer à y réfléchir. 

Satan est un séducteur. Lorsqu’il voit une âme tournée vers le Seigneur, qui reçoit les manifestations de l’Esprit Saint, cela l’irrite profondément. Il cherchera à la tenter et à la détourner du Seigneur. Il cherchera à l’attirer à lui par le mensonge et la séduction dans le but de la tromper. Et c’est là que la foi du croyant doit être forte, car Satan insinuera dans son esprit le doute.

Le seul moyen d’éviter les pièges du démon, est de passer tout ce que nous entendons et voyons au cribble de la Parole de Dieu. Mais pour cela, il faut lire la Parole de Dieu, il faut la connaître, il faut faire l’effort de vouloir connaître Dieu par la foi. Qui aujourd’hui lit la Bible ? Qui aujourd’hui fait l’effort de vouloir connaître Dieu ? Qui aujourd’hui se pose les bonnes questions ? 

Pasteur avait dit : “Un peu de science éloigne de Dieu. Beaucoup de science rapproche de Dieu”. De la même manière, un peu de lecture biblique éloigne de Dieu, beaucoup de lecture biblique rapproche de Dieu. La plupart des croyants qui vont à la messe ou au culte, entendent un “bout de texte” issu du Nouveau Testament ou de l’Ancien Testament, sans en avoir le contexte. Peuvent-ils comprendre le texte ? Non. Ils entendent, mais comprennent-ils ? Non. C’est pour cela que je dis souvent : lisez la Bible ! Commencez pas le Nouveau Testament, demandez à Dieu de vous éclairer dans votre lecture, lisez et relisez, tous les jours, au moins un chapitre de la Bible. 

L’apôtre Paul, en 1 Corinthiens 14:1, nous appelle à aspirer aux dons spirituels, surtout à la prophétie. En d’autres termes, lorsque l’Esprit Saint parle à travers nous et nous envoie des prophéties, il ne faut pas avoir peur d’en parler, il ne faut pas avoir de révéler ces prophéties, qui sont pour le bien de la communauté. Si l’on est ferme dans sa foi, on ne craint personne, puisque Dieu est toujours avec nous. Les moqueries, les railleries, les diffamations… glisseront à côté de nous. Encore faut-il que ces prophéties proviennent de l’Esprit Saint et non du démon. Et là, encore une fois, seul le discernement permettra de réaliser cette différence.

 

Comment discerner

Sachez, chers lecteurs, que tout bon arbre se reconnaît à ses fruits. Pour discerner, il faut d’abord regarder les fruits, avant de se tourner vers l’arbre.

En d’autres termes, regardez d’abord comment se comporte l’autre, son vécu, ses actes… et vous discernerez s’il vient de Dieu ou pas. Si une personne vous parle de Dieu, mais qu’elle n’est pas charitable, elle n’est pas guidée par l’Esprit. Si une personne est dans l’avoir au lieu d’être dans l’être, elle n’est pas guidée par l’Esprit de Dieu. Ou, si une personne recherche sa propre gloire, le pouvoir conféré par une certaine connaissance sans partager cette connaissance, elle n’est pas guidée par Dieu. 

Les faux prophètes sont souvent déguisés en brebis, mais ils cachent en eux des loups sanguinaires. Regardez ce qu’ils produisent, comment ils se conduisent. Est-ce qu’ils prônent la richesse ? Est-ce qu’ils demandent un culte de leur propre personne ? Est-ce qu’ils se tiennent dans le jugement ? Est-ce qu’ils culpabilisent leurs fidèles ? Un bon arbre ne peut produire que de bons fruits, et un mauvais arbre ne peut produire que de mauvais fruits.

Pour reconnaître l’Esprit Saint, et le différencier de l’agir ténébreux, il faut regarder au-dedans de son cœur. Qu’est-ce que je ressens ? De l’inquiétude ? Un trouble ? Tout ceci vient des ténèbres. La paix intérieure ? La sérénité ? Ceci vient de l’Esprit Saint.

Le mauvais esprit vient blesser l’âme, il l’attriste, dresse des obstacles par de faux raisonnements, empêchent d’avancer. Les mauvaises pensées, les mauvais sentiments viennent d’un mauvais esprit. L’agir ténébreux provoque toujours des phénomènes d’agitation, des perturbations.

Au contraire, lorsque l’Esprit Saint touche une âme, il l’inspire, la pousse au courage, la console, lui donne de la force. La paix s’établit, la joie s’exprime, les obstacles sont écartés. C’est ainsi que l’on reconnaît l’agir de l’Esprit de Dieu dans une âme. L’âme est exaltée, elle agit en vérité et en justice. Le fruit de l’Esprit est la charité, la joie, la paix, la bonté, l’altérité, la douceur, et la maîtrise de soi.

L’homme charnel, tourné vers le matériel et la chair, n’est pas apte à recevoir l’Esprit Saint. L’homme spirituel, qui travaille à enlever la poutre de son œil, devient apte à juger avec équité, car la lumière de Dieu habite en lui et l’illumine.

La source du discernement est l’humilité. Plus vous progresserez dans l’humilité, plus vous développerez ce don de discernement.

L’humilité est une grâce de l’âme, est une richesse, un don de Dieu.

Celui qui cherche réellement à plaire au Seigneur dans la Vérité de son cœur, celui qui se tient droit et sincère, peut discerner de toute chose selon l’Esprit. Plus l’âme progresse dans l’humilité, plus le don de discernement s’enracine et s’établit durablement en elle. Ce don lui donnera une perception certaine (c’est l’agir de l’Esprit Saint) ainsi que la connaissance de la volonté de Dieu en toute occasion, en tout lieu et en toute circonstance.

Ce don permettra d’entendre la Parole de Dieu. Et c’est dans la Parole de Dieu que réside Jésus Christ, la sagesse incarnée. Cette sagesse traverse et pénètre tout grâce à sa pureté. Elle se répand dans les âmes saintes.

N’ayons plus peur d’aimer Jésus-Christ, n’ayons plus peur de notre foi. Suivons Jésus, qui est la Lumière, la Vie et la Vérité, et qui mène au Père.

N’ayons plus peur d’entrer dans le combat spirituel, de se laisser guider par le discernement, et de laisser l’Esprit Saint éveiller les consciences. À tous ceux qui veulent livrer le vrai combat de la foi, à tous ceux qui veulent une vraie conversion de cœur, laissez l’Esprit Saint se manifester en vous. L’heure est à l’union, et non à la division. Laissons-nous guider par l’Esprit Saint afin qu’ensemble nous puissions construire l’Église de Jésus-Christ.

 

Courage, persévérance et bienveillance. Le Combat est spirituel.

 

Marie d’Ange

 

Pour aller plus loin

A découvrir à la page "Formation exorciste"

Laisser un commentaire

error: Halte au copié collé