Le plus grand mensonge du monde

Nous avons vu, dans le précédent article sur cette série de courts commentaires donnant quelques définitions, que le mensonge sépare l’esprit du Principe de Vie qui, on le rappelle, est Jésus-Christ.

Savez-vous quel est le plus grand mensonge de tous les temps ? Et la réponse à cette question est une révélation biblique.

Le plus grand mensonge de tous les temps est de nous faire croire que notre corps, c’est nous. En vérité, nous sommes notre esprit. Or, le monde veut nous enfermer dans le corps, c’est dire dans la matière, et nous faire devenir l’avoir, et éteignant alors notre personnalité, c’est-à-dire notre être, notre esprit.

Nous sommes composés d’un corps rendu vivant par l’âme et conduit par l’esprit. Et l’esprit c’est notre être, qui nous sommes, l’être créé par Dieu. Or, ce monde nous fait croire que notre corps c’est ce que l’on est. Et donc, on se définit suivant que l’on est grand, gros, maigre, blond, brun. Ou pire, suivant notre statut social, nos vêtements, nos biens matériels, notre profession, sur le paraître.

Depuis notre plus tendre enfance, on sollicite notre corps, on sollicite la chair, afin que l’on ne puisse pas comprendre que nous sommes esprit. On met l’accent sur le corps, on nourrit la chair et l’on fait barrage à l’esprit, à l’être que nous sommes. Pour se conformer au monde, on ne doit pas être, mais avoir.

Notre esprit est contenu dans le corps et sur le corps, il y a des capteurs qui sont reliés à l’esprit (notre système nerveux), afin que nous puissions ressentir notre corps, qui est un véhicule pour l’esprit. Et les capteurs seraient l’âme. C’est elle qui transmet les informations du corps à l’esprit et vice versa. Elle fait le lien entre le corps et l’esprit. Mais lorsque le corps meurt, l’esprit, qui est notre personnalité, ne meurt pas, il ne disparaît pas, il rejoint son Créateur.

Mais notre monde alimente sans cesse les désirs du corps, nous fait croire que nous ne sommes que le corps, qu’il éteint l’esprit. Et petit à petit, c’est l’ego qui va prendre la place de l’esprit, la personnalité s’efface, nous nous effaçons du livre de la Vie. Et nous devenons esclaves de la pulsion, le besoin devient pulsionnel, il n’y a plus de contrôle. Nous devenons pires que des bêtes.

Méditons sur ce texte : « Le méchant est pris dans ses propres iniquités, il est saisi par les liens de son péché. » Proverbes 5:22

Le méchant c’est celui qui agit hors des règles de Dieu, et donc qui se conforme aux mensonges du monde. Les iniquités sont des spasmes ou des pulsions négatives. Comprenne qui pourra. Comprenne qui voudra.

 

Marie d’Ange

Pour visionner la vidéo de l’article

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

error: Halte au copié collé